Aller au contenu
Ruby

Rencontre avec un homme scorpion, mais je suis en couple

Messages recommandés

Bonjour.

C'est avec beaucoup de culpabilité de je vous écris aujourd'hui.

Je suis une femme verseau, je suis en couple depuis 4 ans avec un homme capricorne.
Je me suis "battue" pour avoir cet homme capricorne, il a résisté pas mal de temps. 
Aujourd'hui ça fait 4 ans, je ne suis pas malheureuse, je me sens bien avec lui, mais je ne vis pas le grand Amour. J'ai une vie platonique avec lui. Et je croyais que c'était suffisant car je sais qu'il ne me fera jamais souffrir et qu'il m'aime vraiment.

Jusqu'à cette rencontre avec cet homme scorpion.
C'était lors d'une soirée où je ne connaissais que très peu de personne et pas de grande complicité avec ceux que je connaissais (amis du coté de mon homme)

Et cet homme scorpion est venu me parler, et là très vite j'ai été carrément captivé par cet homme. C'est comme si en un regard il savait déjà tout de moi. On a passé toute la nuit à parler, de grande conversation phylosophique, sur la vie, sur lui, sur moi, sur moi et mon copain et même sur lui et moi. C'était très déstabilisant, et frustrant. Je fais toujours de mon mieux pour cacher ce que je ressens et éprouve, et jamais personne arrive à me comprendre, à savoir. Et lui, il savait, sans même que je parle. Il a su deviner énormément de chose, alors qu'on ne s'était absolument jamais vu! Et que même aujourd'hui mon copain ne sait même pas sur moi (je parle de chose profonde, c'est vraiment difficile de l'expliquer).

Il a remis en question énormément de chose. Rien qu'avec de simple question, que j'aurais probablement dû me poser toute seule, et même si c'est dur de l'avouer, il a raison sur énormément de point.

Je me suis méfié pas mal de temps de lui, pensant très souvent que les hommes qui m'abordent ne veulent qu'une chose, du sexe et basta. Ça avait vraiment l'air de le peiné que je pense ça, mais il comprenait. 
Bref je me cachais pas mal derrière des contre question en fait, parce que jamais un homme ne m'a autant déstabilisé avec des mots. ( et cette façon de me regarder aussi!!)
Car sans rire, physiquement il ne m'a pas spécialement attiré, mais c'est Lui, son lui intérieur qui m'a carrément hypnotiser. 

Et tout a basculé lorsqu'il en est venu à une question, qu'il m'a même demandé si je voulais qu'il me la pose, et là je lui ai dis non, il m'a répondu " parce que tu sais c'est quoi ma question "
Et en effet, il a fini par me la poser quand même " est-ce que tu aimes ton homme? " Je savais clairement d'avance sa question. J'en revenais pas à quel point notre conversation était comme fusionnel, comme si au final on était même pas obligé de parler.
Et là à cette question, je n'ai pas répondu tout de suite, et j'ai fini par répondre par une autre question, et je sais qu'il le savait. Il s'est excusé plusieurs fois d'ailleurs de m'avoir posé ce genre de question mais comme il disait " si tu l'aimais, tu aurais répondu oui directement et tu m'aurais giflé et tu te serais barré "

Il m'a analysé toute la soirée, comment je me comportais avec les autres, ce que je pensais des personnes, autour de nous. Et tout ça en l'espace de seulement quelque heure passé dans une même pièce! Et il ne s'est pas trompé une seule fois. 
 

Bref au final , il a fini par être de plus en plus proche , et se dévoilé de plus en plus et m'avoué qu'il avait eu un coup de coeur pour moi, que je l'attirais, que je lui plaisais, qu'il avait envie de m'embrasser (chose qu'il a d'ailleurs tenté)

Il a très vite compris que j'étais réceptive, même si j'ai refusé ses avances physiques pour la simple raison que j'étais en couple, il a bien compris que émotionnellement il m'avait eu. Il y avait une tension pas possible entre nous, et je parle pas uniquement de sexe, c'était vraiment profond.
Lorsqu'il me parlait les derniers moments il était vraiment très proche, trop proche, je reculais à chaque fois ou je devais lui dire de reculer. Et pourtant j'aimais ça.

Bref la soirée s'est terminé là, car je devais rentrer ( même s'il a insisté des millions de fois pour que je reste à chaque fois un peu plus, je devais rentré à minuit et demi, je suis rentrée à 7h30).
Avant de partir je lui ai dis que j'avais écrit mon numéro sur la nappe de la table. Il m'a demandé où.

Voilà, j'aimerais avoir votre ressenti. Je culpabilise à mort. Mon copain est quelqu'un de bien, il m'aime vraiment, et il serait dévasté si je le quittais. En ai-je envie d'ailleurs? On vient d'acheter une maison et on essaye d'avoir un bébé...

Et là je sais plus, je suis perdue. Est-ce mal? Clairement je lui ai dis qu'il ne se passerait rien entre lui et moi tant que je serais en couple, et je le pense vraiment, j'ai énormément souffert dans le passé suite à une tromperie.
Même si la tromperie est surement déjà là même si elle n'avait rien de physique. 
Est-ce arrivé à quelqu'un d'entre vous? Que s'est-il passé ensuite? 
Je lui ai dis que je plaquerais pas tout pour un inconnu, et encore moins pour un truc d'un soir. 
Il m'a fait clairement comprendre que c'était pas un truc d'un soir qu'il voulait (même si au fond de moi, j'ai toujours cette petite voix qui dit que peut-être que si, mais je ne pense pas.)
J'aimerais le connaître, oui j'aimerais lui reparler, le revoir. Seulement pour apprendre à le connaître.

Et je me suis dit que peut-être ce serait mieux que non, ça m'éviterai toute cette torture et cette remise en question, même si d'après lui, dans 10 ans à tout pété, je finirai par quitter mon homme, et il le disait avec tellement d'assurance, comme s'il avait sorti sa boule de cristal (comme je lui ai répété plusieurs fois pour plaisanter). 
Je n'ai pas arrété de dire qu'on ne savait pas ce que la vie réserve, et que aujourd'hui je ne pouvais rien dire, ni sur moi et mon copain, ni sur lui et moi. Et que même s'il pretend le contraire, même lui ne peut pas savoir.

 

Bref je suis vraiment désolée du pavé, et à ceux qui auront lu jusqu'ici, merci, et j'espère que vous pourrez me laisser un petit mot. Ne soyez pas trop dur... Je culpabilise déjà toute seule car je sais que c'est mal. Mais je suis arrivé à un moment de ma vie, ou je n'ai pas encore d'enfant, et que si je dois tout foutre en l'air c'est sûrement le meilleur moment. Sans compter que ça fait quelques mois déjà que je me projette dans le futur et que je rêve de chose plus profonde que ma vie actuelle, platonique... 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas s'il est utile de préciser que je suis verseau, ascendant scorpion, ce qui est très auto-conflictuel dans ma vie de tous les jours.

Modifié par Ruby

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai quitté un capricorne pour mon scorpion. La fiabilité pour la passion. et à ce jour je ne regrette toujours pas. Il est juste incroyable, avant lui l'amour ce n"était que des broutilles 

Evidemment on était pas ensemble depuis si longtemps, on avait pas non plus acheté de maison ensemble...... Ce sont les choix compliqué de la vie. Courage pour ta décision finale 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...