Purevoyance, le site astro

C'est dans l'air du temps


par zoneurbaine le Dim 12 Nov 2017 12:15 Re: : C'est dans l'air du temps

Re: : C'est dans l'air du temps

scorpLionne a écrit:avant et maintenant cela se passait dans la religion,
maintenant cela se passe dans le cinéma ( de 30 ans en arrière surtout.. depuis se sont-ils
repentis ? )
quelques politiques en passant..

Hum, tu sembles avoir un petit soucis avec le présent et le passé on dirait :)

avant et maintenant cela se passait dans la religion ( si c'est maintenant cela ne se passait pas )
maintenant cela se passe... de 30 ans en arrière ( effectivement cela semble être le présent)

Parfois je me demande si c'est bien clair dans ta tête :)

Tu ne voudrais pas m'expliquer ?
Pour celle-ci je pense avoir tout de même compris, mais tu me dois une explication où je n'ai réellement rien compris.



Avatar de l’utilisateur

zoneurbaine
 
Enregistré le : 10 Avr 2011
Messages : 832
 
Platine
 

par zoneurbaine le Dim 12 Nov 2017 12:20 Re: C'est dans l'air du temps

Re: C'est dans l'air du temps

Je n'ai pas eu le temps d'éditer le message ( c'est un peu contraignant cette histoire)

Evidemment tout le monde aura compris, que le message dessus, à trait à l'air du temps passé, l'air du temps présent. ;)



Avatar de l’utilisateur

zoneurbaine
 
Enregistré le : 10 Avr 2011
Messages : 832
 
Platine
 

par ASET le Ven 17 Nov 2017 14:47 zoneurbaine

zoneurbaine

Bonjour,

zoneurbaine a écrit:Evidemment tout le monde aura compris, que le message dessus, à trait à l'air du temps passé, l'air du temps présent.


Et je le crains, du temps futur, l'homme étant ce qu'il est, il y a fort à parier que le peu de pouvoir mis entre ses mains l'incitera à profiter du plus faible. Là, il s'agit le plus souvent des femmes qui travaillent avec ou pour lui.

Ceci dit, on s'aperçoit en lisant les témoignages ici ou là, que parfois, il y a une confusion nette entre une véritable agression et une réponse à un chantage, même pas trop appuyé.

Je pense à une femme qui a accusé un ancien membre du PS de l'avoir agressée à deux reprises et auquel elle a fait, de son plein gré, une fellation "pour qu'il cesse de la harcelé" et qui une autre fois l'a masturbé pour qu'il n'insiste pas pour coucher à nouveau avec elle.

Argument du monsieur : "puisque tu l'as fait une fois, tu peux recommencer". Est-ce une agression ou la décision d'une femme prise pour qu'on lui fiche la paix ?

Il y a une grande différence au niveau pénal ou correctionnel. Qu'en pensez-vous ?

Bien sûr qu'une agression, un viol est toujours traumatisant, voire mortifère, mais je crains qu'actuellement certaines racontent tout et n'importe quoi pour justifier à leurs propres yeux les mauvais comportements qu'elles ont pu avoir dont elles ne sont pas fières.

Facile, en effet, de dire "à cause de lui, j'ai dû...".

Perso, une type qui m'emmerde, je ne lui rend pas de service sexuel, je lui propose de s'acheter une poupée gonflable (déjà fait, n'en doutez pas). Le bonhomme n'a pas aimé, mais a fermé son clapet.

Je vous souhaite un bon après-midi.

ASET.



Tempus fugit
Avatar de l’utilisateur

ASET
 
Enregistré le : 15 Juin 2009
Messages : 42695
 
Vierge
 
Platine
 
Voyance gratuite

par Freder le Ven 17 Nov 2017 15:58 Re: C'est dans l'air du temps

Re: C'est dans l'air du temps

Au sujet de l'affaire Weinstein :

Comment un producteur de cinéma a-t-il pû agresser sexuellement 94 actrices pendant 3 décennies sans jamais être inquiéter ?

Comment se fait-il qu'aucune de ces 94 actrices, qui ont accès direct aux médias, n'ait balancer la bombe devant les caméras de télévision ?

Comment se fait-il que tout l'entourage (réalisateur, technicien, journaliste, agent, son frère...) ait fermé les yeux sur les exactions de ce type ? Beaucoup d'entre eux pensaient et espéraient que cela finirait par sortir, mais ne sont pas intervenus.

Et encore, un journaliste nommé Ronan Farrow (fils de Mia Farrow et Woody Allen) du "New Yorker", qui est à l'origine de l'affaire, a mis 10 mois pour convaincre une dizaine d'actrices de témoigner contre ce "gros porc". S'il n'était pas intervenu, Weinstein aurait continué. Ces femmes ont compris (un peu tard) que rester silencieuses mettrait surement en danger les femmes qui arriveraient après elles.

Cet accouchement difficile est aussi lié à la perte de pouvoir à Hollywood, à l'aggravation des problèmes de santé et d'argent de Weinstein. D'ailleurs, nombre d'accusatrices ne se sont pas exprimées avant que la Weinstein Company ne se débarasse de cet encombrant patron.

Merci pour vos commentaires.



Avatar de l’utilisateur

Freder
 
Enregistré le : 25 Fév 2012
Messages : 84
 
Bronze
 

par ASET le Ven 17 Nov 2017 17:51 Freder

Freder

Freder a écrit:Au sujet de l'affaire Weinstein :

Comment un producteur de cinéma a-t-il pû agresser sexuellement 94 actrices pendant 3 décennies sans jamais être inquiéter ?

Parce que personne n'avait intérêt à le dénoncer. Beaucoup de ses confrères faisant sans doute la même chose, trouvant normal de tirer profit des actrices dont la carrière dépendait d'eux.

Comment se fait-il qu'aucune de ces 94 actrices, qui ont accès direct aux médias, n'ait balancer la bombe devant les caméras de télévision ?

Probablement parce qu'elles n'étaient pas vraiment dérangées d'échanger des faveurs sexuelles contre une place au soleil, via leur carrière.

Comment se fait-il que tout l'entourage (réalisateur, technicien, journaliste, agent, son frère...) ait fermé les yeux sur les exactions de ce type ? Beaucoup d'entre eux pensaient et espéraient que cela finirait par sortir, mais ne sont pas intervenus.

Si les actrices, chanteuses ou autres ne dénonçaient pas, pourquoi auraient-ils dû le faire à leur place ? Le milieu artistique, comme celui du mannequinat, ont de notoriété publique toujours fonctionné ainsi. Qui avait intérêt à dénoncer un système dont ne se plaignaient pas les intéressé(e)s ?

Et encore, un journaliste nommé Ronan Farrow (fils de Mia Farrow et Woody Allen) du "New Yorker", qui est à l'origine de l'affaire, a mis 10 mois pour convaincre une dizaine d'actrices de témoigner contre ce "gros porc". S'il n'était pas intervenu, Weinstein aurait continué. Ces femmes ont compris (un peu tard) que rester silencieuses mettrait surement en danger les femmes qui arriveraient après elles.

Est-ce vraiment ce qui a motivé la dénonciation ? J'en doute. Celles qui dénoncent sont plus âgées et n'ont sans doute plus les rôles qui leur permettraient de continuer à briller. Quant aux aspirantes, rien ne dit qu'à leur tour, elles n'accepteraient pas de payer de leur corps pour percer dans le métier... comme leurs aînées.

Cet accouchement difficile est aussi lié à la perte de pouvoir à Hollywood, à l'aggravation des problèmes de santé et d'argent de Weinstein. D'ailleurs, nombre d'accusatrices ne se sont pas exprimées avant que la Weinstein Company ne se débarasse de cet encombrant patron.

C'est ce que sous-tend mon propos. Tant qu'il était tout-puissant et qu'il pouvait faire et défaire les carrières, ces dames supportaient ses exigences. Quand il s'est trouvé affaibli, elles se sont lâchées, prétextant au passage que "si elles n'avaient pas parlé avant, c'est qu'elles ne le pouvaient pas".

Admissible dans le cas d'une véritable agression, mais lorsqu'il s'agit d'un échange de bons procédés ?


Merci pour vos commentaires.


Mes commentaires peuvent sembler sévères, pourtant, à de rares exceptions près, les femmes concernées n'ont jamais hésité à remercier leur bienfaiteur sur les tapis rouges ou à poser près de lui tout sourire sans aucune gêne.

Celles qui ont résisté l'ont sans doute payé sur le coup, mais elles ont su tracer leur chemin quand même. Comme quoi, s'il les sollicitaient, il leur laissait le choix d'accepter ou pas de lui céder.


Nous ne sommes pas dans le cas de femmes dont le gagne-pain est dépendant d'un patron ou d'un chef. Celles-ci, n'ont hélas pas toujours les moyens de refuser de se plier au chantage à l'emploi. Elles sont à secourir et à soutenir. Les autres, savent très bien comment rebondir. Et une actrice qui n'obtient pas le rôle de ses rêves peut toujours aller bosser ailleurs, dans un autre domaine si le système du show biz les révulse.

Je vous souhaite un bon début de soirée.

ASET.



Tempus fugit
Avatar de l’utilisateur

ASET
 
Enregistré le : 15 Juin 2009
Messages : 42695
 
Vierge
 
Platine
 

par zoneurbaine le Ven 17 Nov 2017 20:16 Re: zoneurbaine

Re: zoneurbaine

ASET a écrit:Je pense à une femme qui a accusé un ancien membre du PS de l'avoir agressée à deux reprises et auquel elle a fait, de son plein gré, une fellation "pour qu'il cesse de la harcelé" et qui une autre fois l'a masturbé pour qu'il n'insiste pas pour coucher à nouveau avec elle.

Est-ce possible que certaines femmes ( ou hommes) souhaitent se dédouaner d'avoir certaines pratiques sexuelles pour se donner bonne conscience ?
Possible.
"J'ai fait cela parce qu'il ou elle m'y a un forcé(e)", permets d'avoir transgressé certains fantasmes, s'ils deviennent publiques, en se dédouanant de responsabilité dans l'acte et garder au yeux de l'opinion publique un certain sens moral.
L’Amérique est assez puritaine,les scandales sexuels sortent au grès des manipulations ( un certain Président Américain a bien subit une fellation dans le bureau ovale ) et l'affaire est sortie, juste avant une élection.
Un ancien président du FMI a perdu son élection, et sa femme, pour une femme de chambre.

Peut on imaginer que certains "hommes de pouvoir" profitent de cela ?
Possible.

Mais dans les arcanes des alcôves,se jouent parfois plus que des ébats.
Et de la faiblesse de certains homme pour les femmes, d'autres en profitent pour salir leur carrière.



Avatar de l’utilisateur

zoneurbaine
 
Enregistré le : 10 Avr 2011
Messages : 832
 
Platine
 
Voyance gratuite

Précédente

Retourner vers Le salon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités